La commission APA et Cancer de la SFP -APA a participé à la relecture du rapport INCa sur l’impact des facteurs nutritionnels pendant et après cancer.

Rapport INCa sur l’impact des facteurs nutritionnels pendant et après cancer

 

Récemment, l’INCa a réalisé des revues de la littérature scientifique sur les bénéfices de l’activité physique et sur les bénéfices de l’arrêt du tabac chez les patients atteints de cancer, afin d’informer et sensibiliser les professionnels de santé et les patients (INCa, 2016 ; INCa, 2017). Dans la continuité de cette démarche, l’INCa a souhaité engager un travail d’expertise collective sur l’influence de plusieurs facteurs nutritionnels (compléments alimentaires inclus) pendant et après un cancer, afin d’actualiser l’analyse publiée par l’ACS en 2012 en vue de compléter l’information délivrée aux médecins et patients.

La commission APA et Cancer a éé sollicitée pour participer à la relecture du rapport INCA et notamment pour la partie “Conseils nutritionnels associés à la pratique d’activité physique” que nous vous invitons à lire !

Réumé/Conclusion :

En comparaison aux études ayant permis de conclure aux bénéfices de l’activité physique sur la qualité de vie (INCA, 2017), il y a peu d’évidence que l’effet couplé des conseils nutritionnels et de l’activité physique ait un impact sur la qualité de vie des patients cancéreux. Les données ne permettent pas de conclure et les niveaux de preuve sont qualifiés « non concluants ». Des études supplémentaires sont nécessaires en particulier au vu du faible échantillon de certaines études existantes et de la perte de vue dans le suivi. Aucune étude d’intervention n’a étudié l’effet du conseil diététique et de l’activité physique sur la survie, la récidive ou les seconds cancers.

Pour lire le rapport de l’ INCA c’est Ici

Pour plus d’article et de reconnaissance des EAPA c’est  ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RAPPORT SUR L’IMPACT DES FACTEURS NUTRITIONNELS PENDANT ET APRÈS CANCER