ACTIVITÉ PHYSIQUE : Quels sont ses bienfaits ?

En cette nouvelle année 2016 qui s’annonce riche en sport notamment avec la diffusion du championnat d’Europe de handball masculin, les Jeux olympiques d’été de Rio de Janeiro, la 39e édition de la Coupe du monde de biathlon, de l’Euro de football, nombreux d’entre nous seront devant leurs écrans. Mais pourquoi ne profiteriez vous pas de cette année pour prendre de bonnes résolutions et vous y mettre aussi? Laissez nous vous convaincre en vous présentant ci-dessous les bienfaits de pratique sportive pour vous aider à tenir le rythme!

 

La pratique sportive française : où en sommes-nous ?
Actuellement la pratique sportive est en pleine expansion. En effet, les ouvertures de salles de sport n’en finissent plus et les offres d’emplois dans le domaine n’ont jamais été aussi fleurissantes. D’après le baromètre Sport Santé crée par la FFEPGV (Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire) 62% des français pratiquent une activité sportive régulière contre 57% en 2013, ce qui représente donc une augmentation de 5% en deux ans [1] .
Cependant, 38% des français déclarent n’avoir jamais pratiqué d’activité physique, soit encore 25 millions de personnes !

 

Quels sont les bienfaits du sport ?

  • Faire du sport c’est faire travailler son coeur !

L’activité physique régulière permet d’avoir une fréquence cardiaque et une pression artérielle moins élevées ainsi, votre coeur se fatigue moins car il se contracte moins souvent [2]. De cette façon, vous aurez moins de risque de développer des maladies cardio-vasculaires telles que l’insuffisance cardiaque, la coronopathie ou encore l’infarctus du myocarde.

  • Respirons sport !

VISUEL CERVEAU MUSCLELe sport améliore également vos capacités respiratoires. En effet, au fur et à mesure de la pratique, la quantité d’air que vous inspirez est plus grande, vos poumons se gonflent plus et vous avez une meilleure utilisation de l’air inspiré. Par conséquent, vous fatiguez moins votre appareil respiratoire et vous apportez plus d’oxygène à vos muscles. Contrairement au stéréotype, le sport vous rend intelligent, oui !! oui !! En effet, une meilleure qualité de respiration oxygénera mieux votre cerveau et améliorera votre capacité intellectuelle de façon relative [3]

La saviez-vous?

Le sport apparait également comme une aide potentielle lors du sevrage tabagique. En effet, Selon de récentes études [4], le sport permet de diminuer le manque, mais aussi la prise de poids qui survient généralement lors du sevrage. Certaines personnes qui arrêtent de fumer cherchent généralement à compenser ce manque autrement, et c’est souvent dans la nourriture qu’elles trouvent leur réconfort. L’activité sportive est donc un outil intéressant à intégrer dans la prise en charge de l’arrêt du tabac !

  • La psycho-socio sportive

Sur le plan personnel :
Fotolia_7768087_XSTout le monde connaît le stress, cette sensation perturbante vécue à de nombreuses occasions que nous appelons «le mauvais stress». Bonne nouvelle ! Le sport pourrait vous procurer un effet antistress.
En effet, lors de la pratique sportive, votre corps sécrète des hormones telles que les endorphines ayant des effets anxiolytiques et capables de provoquer une sensation de bien-être. La sécrétion de ces hormones peut être multipliée par 5 lors d’une activité physique [5]. Pour en ressentir potentiellement les effets, une activité d’au moins 30 minutes est nécessaire [6].
L’activité physique peut également jouer un rôle important dans l’estime de soi car en progressant dans votre activité vous vous prouvez que vous êtes capable et donc vous avez une plus grande confiance en vous. D’autre part, le fait d’être coacher peut renforcer vos capacités d’écoute et de surpassement [7].

Sur le plan social :
De plus, comme le disait si bien Aimé Jacquet, «donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont le sport». Effectivement, le sport peut permettre une meilleure intégration sociale. Le sport vous permet de développer des valeurs indispensables à notre société : le partage, l’esprit d’équipe ou encore le dépassement de soi. Le groupe de sportifs se rassemble autour d’un intérêt commun, des amitiés se créent et peuvent être, par la suite, vécues « hors terrain ». De cette façon le sport lutte contre l’isolement et la solitude [7].

  • Stoppons l’aiguille de la balance !

Quant-il s’agit de sport, de poids et d’alimentation, beaucoup d’informations se contredisent, entre l’avis de votre entourage, les magazines peoples et les publicités pour produits miracles, vous êtes perdus ? Rétablissons quelques vérités !
En tout premier lieu, il est nécessaire de citer la «balance énergétique . Cette dernière correspond à un niveau d’équilibre entre vos apports (ce que vous mangez) et vos dépenses énergétiques (ce que vous dépensez : régulation de la température du corps, activité physique, digestion, respiration…).
Si vos apports sont supérieurs à vos dépenses, vous prendrez du poids
Si vos dépenses sont supérieures à vos apports, vous perdrez du poids
Enfin, si vos apports sont égaux à vos dépenses, votre poids sera stable.
En augmentant vos dépenses énergétiques, le sport vous permet de prévenir la prise de poids.

  • La réinsertion sportive

Au-delà des règles, le sport est un formidable vecteur de valeur recherchée par la société comme le courage, le respect, le travail d’équipe et le partage. C’est à ce titre qu’il est utilisé comme outil d’insertion et/ou de réinsertion sociale pour les personnes en difficulté.
C’est ainsi que les pouvoirs publics, à l’image d’initiatives encouragées par le gouvernement comme «mon quartier à bras le corps» développent des associations de lutte gréco-romaine dans les quartiers défavorisés afin de donner des repères aux jeunes en difficultés. L’association «émergence» agit aussi dans les quartiers défavorisés sur l’insertion sociale par le sport [8].
Le sport rayonne jusque dans les prisons ! C’est ainsi qu’en 2014 les différentes fédérations françaises de sport ont organisé, selon leur spécialités, 3 grands événements dans les centres pénitenciers dont l’objectif est d’aider les détenus dans leurs efforts de réinsertion. Il y avait L’Eco-Trail en mars dans le domaine Saint-Cloud (92064), Le Tournoi de basket pénitentiaire en mai au stade Pierre de Coubertin à Paris ainsi que Les Jeux Pénitentiaires en septembre au CREPS de Boulouris allant de la pratique du tennis de table à de l’athlétisme en passant par la pétanque ou le football …

  • Mieux vieillir dans ses baskets !

VISUEL EXVous rêvez du jour où vous pourrez revenir en enfance et faire «Uh Dada» pour vos petits-enfants ? Mais vous redoutez les obstacles de la vieillesse? Le sport sera votre meilleur atout ! D’après une récente étude de l’Université de Balamand (Liban), les personnes sportives auraient une densité osseuse plus élevée que la moyenne et seraient donc, à l’avenir, moins susceptibles de développer de l’ostéoporose [9]. Il n’y a pas d’âge limite pour faire du sport et nous vous conseillons d’ailleurs de continuer vos efforts le plus longtemps possible car le sport favorise également une meilleure qualité du sommeil chez les personnes âgées [10].

21.000.000
C’est le nombre de personnes (environ 35% de la population française) qui ont pris la bonne résolution de «faire du sport» en décembre 2015. Les bonnes résolutions des Français pour 2016

Bibliographie

  • 1 Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire. Baromètre annuel Sport Santé FFEPGV 2015* (volet 3). Sport Santé, 2015.
  • 2 ETIEMBLE J. Activité physique, contextes et effets sur la santé. Paris : Inserm, 2008.12.
  • 3 Drigny J, Gremeaux V, Gayda M, Bherer L & al. Effect of interval training on cognitive functionING and cerebral oxygenation in obese patients: a pilot study. J Rehabil Med, numéro 46, pages 1050-1054, 2014.
  • 4 Underner M, Pierrot J, Peiffer G, Meurice J-C. Efficacité de l’activité physique dans l’aide à l’arrêt du tabac. ; Revue des maladies respiratoires, numéro 32, pages 1016-1033, 2015.
  • 5 Endorphine, hormone du plaisir et anti-stress naturel du sportif [consulté le 14 janvier 2016]
  • 6 MOUGIN C. Les endomorphines en pratique sportive. Besançon : Laboratoire de physiologie, Faculté de médecine. 11.
  • 7 Deydier B. Sport et intégration sociale. Tribunes, numéro 67, pages 1-2, 2009.
  • 8 Lecanu L. Insertion sociale et d’éducation par le sport [en ligne]. Ministère de la ville de la jeunesse et des sports [consulté le 14 janvier 2016]
  • 9 Zakhema E, El Khourya G, Zouhalb H, Theunynckc D & al. Etude observationnelle sur l’impact du type d’activité physique sur la densité minérale osseuse, la géométrie osseuse de la hanche et le TBS chez des hommes adultes. Kinesither rev, Volume 15, numéro 163, pages 24–29, 2015.
  • 10 Davenne D. Physical activity and sleep in older adults. Medecine du sommeil, volume 12, numéro 4, pages 181-189, 2015. [16] AFP, NBA – Kobe Bryant dépasse Jordan pour la 3e place des meilleurs marqueurs,15/12/14  [consulté le 14 janvier 2016]

– See more at: http://blog.santelog.com/2016/01/24/activite-physique-quels-sont-ses-bienfaits-ca-vaut-le-diettours/#sthash.iurKh2LD.dpuf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ACTIVITÉ PHYSIQUE : Quels sont ses bienfaits ?