Eviter le sport ? Ne pas avoir d’animaux ? Halte aux préjugés sur l’asthme

Cette maladie des bronches se manifeste par une respiration sifflante et le souffle coupé. LP/Philippe Lavieille

Les parents ont tendance à s’angoisser face aux crises de toux et à la respiration sifflante de leurs enfants. Une allergologue répond aux a priori.

Plus d’un enfant sur dix souffre d’asthme en France. Face à cette maladie des bronches qui se manifeste par une respiration sifflante et le souffle coupé, les familles peuvent se sentir désemparées. Nos conseils avec ­Madeleine Epstein, allergologue et porte-parole du ­Syfal (Syndicat français des allergologues) pour les aider à ne pas s’angoisser.

Il faut faire moins de sport

FAUX. Ça, c’était ce qui était conseillé jusque dans les années 1980. Désormais, tous les professionnels poussent à l’exercice physique, car tout ce qui peut développer la capacité respiratoire est bon à prendre. Vélo, escalade, tennis, natation (sauf en cas de sensibilité au chlore)… tous les sports sont permis, y compris le foot. Après tout, David Beckham, la star du foot anglais, est asthmatique depuis l’enfance…

Un bémol : « La course à pied, comme tous les sports à effort continu, est plus asthmogène, remarque Madeline Epstein. Mais même dans ce cas, si l’asthme est bien équilibré, go ! Un échauffement, deux bouffées de bronchodilatateur, une bonne hydratation, on se lance ! » Gardez un œil sur la météo : le froid et « l’asthme d’effort » ne font pas bon ménage ! Dans les cabinets médicaux des stations de sport d’hiver, on vous le dira.

-

Les crises sont inévitables

FAUX. Votre fille réclame un tableau dans sa chambre, oubliez ! « Les feutres effaçables sont très allergènes, cela a été démontré en milieu scolaire », pointe l’experte. On chasse également tous les produits chimiques odorants : déodorants, parfums d’ambiance, bougies, huiles essentielles. « Si on les sent, c’est bien le signe que leurs particules sont en suspension dans la pièce. » Idem pour les produits d’entretien comme l’eau de Javel.

« La moitié de mes patients se sentent déjà mieux quand ils les ont virés, sourit Madeleine Epstein. Du vinaigre, du savon noir suffisent pour l’hygiène ! Où a-t-on vu qu’une maison devait se transformer en bloc opératoire ? » Évitez aussi d’avoir trop de composés PFC (perfluorés) dans votre appartement. Les chercheurs les ont dans le collimateur. Intégrés à nos moquettes, rideaux, coussins, mousses de canapé pour les rendre moins inflammables, ces composés sont soupçonnés d’affecter les capacités respiratoires des enfants.

Il ne faut pas avoir d’animaux

VRAI ET FAUX. Un chat ? « Pourquoi pas, si votre enfant le tolère », assure la spécialiste, qui explique que « c’est même parfois quand il n’y a plus de chat à la maison que cela peut tourner vinaigre ». Plusieurs patients le lui ont déjà raconté : « J’avais un chat, je n’étais pas allergique. Et depuis que je n’en ai plus, je n’en supporte plus aucun ! »

L’explication ? « La présence d’un chat permettait à leur système immunitaire de reconnaître les substances et de se désensibiliser. Une fois l’animal disparu, leur défense a disparu aussi. » Un chien est-il moins risqué ? « Il y a bien moins d’into­lérance », remarque-t-elle. Les pires allergies qu’elle ait vues ? ­ « Celles au cochon d’Inde. »

L’asthme disparaît à l’adolescence

VRAI ET FAUX. Si on ne peut jamais dire à un asthmatique qu’il est guéri, les crises disparaissent d’elles-mêmes chez 5 % des ados. Dans ce cas, que fait-on ? On arrête tout traitement ? « S’il a bien été suivi auparavant, oui. Inhaler chaque jour un corticoïde, c’est très contraignant », note l’allergologue, pas d’accord avec le credo « asthmatique un jour, asthmatique toujours ! ».

« Lorsque vous êtes sous corti­coïdes depuis que vous êtes gamin, vous avez bien le droit de souffler. On a la chance d’avoir maintenant des traitements fantastiques permettant, quand on a été traité dès le plus jeune âge, de ne plus être malade à vie. Autant en profiter ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: array_merge(): Argument #2 is not an array in /homepages/36/d602560716/htdocs/apadegeant/wp-content/plugins/gym-studio-membership-management/membership-management-common.php on line 55

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/36/d602560716/htdocs/apadegeant/wp-content/plugins/gym-studio-membership-management/membership-management-common.php on line 139